Art Paris Septembre 2020
septembre 24, 2020
ABEL CARCAMO – MAARTEN VROLIJK
juin 7, 2021

Blooming Moon,
exposition personnelle de Célia Bertrand

Du 9 janvier au 20 février 2021
 
Dans ses Histoires naturelles, Pline l’Ancien rapporte qu’un consul de Rome, fasciné par la beauté de sa matière, se passionna si fort pour une coupe à boire qu’il en rongea le bord pour s’en nourrir. S’agissait-il de céramique ? Celle, en tout cas, de Célia Bertrand donne pareille envie de la posséder, d’y porter les lèvres. C’est que l’artiste sait, par les techniques et les matériaux qu’elle exploite (porcelaine, mais aussi grès), sublimer l’objet le plus quotidien (des appliques murales, des coupes, un guéridon, des lampadaires, des miroirs, une chaise…), le métamorphoser en une substance nouvelle, riche avant tout de sa blancheur native (même si réhaussée parfois de légers traits de bleu de cobalt) : quelque chose d’une pâleur lunaire où se mêlent, çà et là, d’autres nobles matières. Or blanc, broderies de plumes, dorures à la feuille, oxydes et émaux s’ajoutent ainsi au travail avec l’élégance d’un baroquisme contenu, sans excès de flamboyance.

Ce travail, faut-il le rappeler, est celui de la porcelaine, traditionnellement coulée, ici modelée, puis cuite au four : d’une terre vivante, rétive à la main qui la façonne, et qui n’a de cesse, à la cuisson, que de vouloir reprendre sa forme initiale. C’est avec cette mémoire que Célia Bertrand aime à composer, laissant à la matière et à la flamme leur part d’initiative dans la création, toujours empreinte d’inattendu, d’une porcelaine brute d’une grande dureté de texture et d’un blanc très minéral. Sa translucidité naturelle, jouant de la lumière au hasard de craquelures, de fêlures, accentue avec sobriété l’effet de vie, l’objet-sculpture s’animant pour se muer en entité vivante, selon les voeux de l’artiste.

Chacune des pièces exposées fait ainsi disparaître la frontière conceptuelle entre art, artisanat et design. Le regard qu’on y porte va au-delà dans l’ouverture et la fusion, pour donner cette étrange impression d’une existence intime dans le plus pur du minéral. Paloma Hidalgo
 

 

 
NOUVELLE ADRESSE / NEW ADDRESS : 13 rue Bonaparte 75006 Paris